Navigation







L’Islam au Père Lachaise - enclos musulman - Personnalités

L’ENCLOS MUSULMAN (1856)

85eme division
jeudi 13 octobre 2005.
 

L’enclos musulman, la mosquée

et le

monument de la reine d’Oude (1856)

L’enclos musulman du cimetière du Père-Lachaise fut créé par arrêté préfectoral du 29 novembre 1856 suite à une demande de l’ambassade de Turquie à Paris.

Situé dans la 85eme division, cet enclos spécial pour la sépulture des personnes de confession musulmane était à l’origine entouré d’une clôture en planches.

Il occupait alors une surface plus importante que celle que nous connaissons, mais il s’est avéré rapidement que la demande était moins importante que prévue : l’enclos fut donc rétréci en 1883.

Une mosquée, maintenant disparue, y avait été construite. Une imposante sépulture en fut longtemps le monument le plus important : celle de la reine d’Oude, décédée à Paris lors d’un voyage destiné à rencontrer les autorités anglaises pour tenter de retrouver son royaume. Il n’en reste plus que la base, comportant deux présentoirs explicatifs.

De nos jours, les défunts de toutes religions sont mêlés sans séparation distincte dans cet enclos où subsistent néanmoins quelques tombes musulmanes, dont celle du poète iranien Heddayat. Un encadrement symbolique d’arbustes symbolise vaguement la distinction confessionnelle ancienne.

La mosquée et le minaret de la sépulture de la reine d’Oude et de son fils (ce monument, disparu, devrait être reconstruit prochainement).

R. D.F (APPL 2007)

Crédit photos : Annie_photos (APPL 2008)

Gravures : Mosquée du Père Lachaise : CP , Paris 1887, photo mosquée : source anonyme, gravure inhumation, Le Petit Journal (1857)