Navigation







Révolution - Empire

RAVRIO Antoine André (1759-1814)

10eme division (1ere ligne, Y, 21)
samedi 8 décembre 2007.
 

Poéte et vaudevilliste

Fabricant de bronze

Ravrio, André-Antoine voit le jour à Paris, en 1759. Doué d’un talent de plume, il composa de nombreux poémes et fut l’auteur de quelques vaudevilles.

Il était membre de nombreuses sociétés littéraires et de bienfaisance.

Il fut le créateur d’un prix de 3 000 francs pour permettre la découverte d’un moyen préventif contre les dangers de l’emploi du mercure dans l’exercice de la profession de doreur sur métaux.

Il fut un célèbre fabricant de bronze d’art. Ravrio fut reçu maître fondeur en 1777,et s’installe à son compte en 1790.

Il dirigea un établissement important sous l’Empire. Il fournit des bronzes d’ameublement pour les palais impériaux et pour une clientèle prestigieuse ( le prince Murat, Louis Bonaparte).

Il existe un portrait de lui par son cousin H.-F. Riesener conservé au musée du Louvre.

Antoine Ravrio est décédé à paris en 1814. Il repose dans la 10e division. Sa sépulture est ornée d’un buste en bronze signé Romagnési.

On peut y lire également cette inscription :

Il descend dans la tombe en conjurant l’effet

D’un métal meurtrier, poison lent et funeste ;

Son corps n’est déjà plus, mais sa vertu lui reste

Et son dernier soupir fut encore un bienfait.

Sources :J. Moiroux et divers (APPL 2007)