Navigation







Ecrivains - Poétes - Littérateurs

PHILIPON DE LA MADELAINE Louis Pierre (1734-1818)

13eme division (1ere ligne, W, 22)
vendredi 7 décembre 2007.
 

Chansonnier et vaudevilliste

Louis Philipon de la Madelaine, futur littérateur, voit le jour à Lyon en octobre 1734.

Il commenca une carrière d’avocat à Besançon, il devint avocat du roi près du bureau des finances, et en 1786 fut nommé intendant des finances du comte d’Artois.

Arrêté après le 10 août, il se retira de la politique, reçut comme homme de lettres un secours de la Convention (1795) et fut nommé bibliothécaire au ministère de l’intérieur.

En 1814,à la Restauration, le comte d’Artois le nomma intendant honoraire de ses finances.

D’une courtoisie d’homme de I’ancien régime, il publia plusieurs comédies (le Dédit mal gardé, Maître Adam, les Troubadours, etc.), des chansons pleines de charme et de décence (parues sous le titre de Feux d’un enfant du vaudeville).

Egalement écrivain,il fit paraître : Manuel épistolaire, Dictionnaire de rimes, Grammaire des gens du monde, et une édition de la Petite Encyclopédie poétique (1804-9 15 vol.). (Ph. B.).

Louis Philipon de la Madelaine est mort à Paris le 19 avril 1818. Il repose dans la 13e division.

Sépulture reprise administrativement en 1995

Tombe disparue