Navigation







Révolution - Empire - Restauration - Monarchie de juillet

FLEURY DE CHABOULON Pierre, baron (1779-1835)

36eme division, 2e ligne, N, 34)
mercredi 21 novembre 2007.
 

Secrétaire intime de Napoléon Ier

Né en 1779, Pierre-Alexandre-Edouard Fleury de Chaboulon entama sa carrière comme auditeur au Conseil d’Etat. Il fut nommé par la suite sous-préfet de Salins, puis préfet de Reims.

Lors des Cent Jours, il rallia Napoléon à Lyon, et entra à son service comme secrétaire. L’empereur le chargea de missions diplomatiques, en particulier auprès du gouvernement autrichien.

Fleury de Chaboulon resta aux côtés de Napoléon jusqu’à Waterloo, et dut s’exiler après la défaite.

Cinq ans après, en 1820, il publia ses souvenirs dans un livre intitulé "Les Cent Jours, Mémoires pour servir à l’histoire de la vie privée, du retour, et du règne de Napoléon en 1815".

L’empereur déchu le critiqua sévèrement, peut-être parce que son auteur, de bonne foi, en disait plus que lui-même n’aurait souhaité.

Fleury de Chaboulon ne réintégra le Conseil d’Etat qu’après la révolution de juillet 1830.

Elu député du Doubs en 1834, il mourut l’année suivante.

Il repose dans la 36e division.