Navigation







Sciences et Techniques - Zoologie

DUMERIL Auguste (1812-1870)

25eme division (1ere ligne, P, 24)
lundi 12 novembre 2007.
 

Zoologiste et professeur

Auguste Henri André Duméril est un zoologiste français, né le 30 novembre 1812.

Son père André Marie Constant Duméril est également zoologiste, auquel il succède à la chaire d’herpétologie et d’ichtyologie du Muséum national d’histoire naturelle de Paris en 1857.

Il fait des études de médecine à l’université de Paris et il est fait docteur ès sciences en 1842. Il devient, en 1844, au sein de cette même université, assistant du professeur de physiologie comparée.

En 1851, Auguste Duméril devient assistant-naturaliste au Muséum, succédant à Gabriel Bibron, mort prématurément en 1848. Il complète, aux côtés de son père, l’Erpétologie générale qui finit de paraître en 1854.

Bien que le nom de son père apparaisse aux côtés du sien sur la page de titre du Catalogue méthodique de la collection des Reptiles (1851), il en est le seul auteur.

Son œuvre la plus importante en matière d’herpétologie est la partie consacrée aux reptiles dans le compte rendu de la Mission scientifique au Mexique dans l’Amérique Centrale (1870-1909), la partie consacrée aux amphibiens étant signée Paul Brocchi (1838-1898).

Cette expédition est conduite par Marie-Firmin Bocourt (1873-1897).

Duméril ne peut finir son manuscrit car il meurt durant le siège de Paris.

C’est Bocourt, aidé de François Mocquart (1834-1917), Léon Vaillant (1834-1914) et Fernand Angel (1881-1950) qui termine son texte.

Duméril s’intéresse particulièrement aux conditions de la métamorphose de l’Axolotl et signe, en 1870, Création d’une race blanche d’axolotls à la ménagerie des reptiles du Muséum d’histoire naturelle et remarques sur la transformation de ces batraciens.

Il publie un livre important sur les poissons, Histoire naturelle des poissons, ou Ichtyologie générale en deux volumes (1865 et 1870) et complète les œuvres de Georges Cuvier (1769-1832) et d’Achille Valenciennes (1794-1865).

Il est élu membre libre de l’Académie des sciences en 1869. Auguste Duméril s’est éteint le 12 novembre 1870, à Paris.

Sources : Institut de France, Wikipédia et divers.