Navigation







Médecins - Chirurgiens - Hommes de l’art

JAVAL Louis Emile (1839-1907)

7eme division (6eme ligne, AE, 24)
mardi 30 octobre 2007.
 

Médecin ophtalmologiste

Louis Emile Javal voit le jour le 3 mai 1839 à Paris. Il est le fils de Léopold Javal (Mulhouse 1804 - Paris 1872), banquier et agronome, député de l’Yonne en 1857 puis après 1871, initiateur des omnibus de Paris, promoteur des pins des Landes, membre du Consistoire israëlite de France et vice-président de l’Alliance israélite universelle, et de son épouse née Augusta de Laemel (1817-1893), fille d’un banquier de Prague. Après des études au Lycée Bonaparte à Paris (devenu lycée Condorcet), il est admissible mais non admis à Polytechnique et il entre à l’Ecole des Mines de Paris (promotion 1860 : admis aux cours préparatoires le 10 novembre 1859, admis comme élève externe le 10 juillet 1860, breveté le 30 mai 1868, il avait dû repasser des examens de 1ère année à la fin de la 2ème année) et il devient Ingénieur civil des Mines.

Il fut médecin, professeur et membre de l’Académie de Médecine (1885). Il est aussi co-fondateur de l’Association Amicale des Anciens Eleves de l’ENSMP.

Après une année aux Charbonnages de l’Hérault, il démissionna et s’orienta vers l’ophtalmologie avec comme objectif de guérir sa jeune soeur (épouse de Paul Wallerstein), atteinte de strabisme.

Un laboratoire d’ophtalmologie fut créé pour lui à la Sorbonne.

Il invente l’ophtalmomètre pour mesurer les anomalies de strabisme. Lorsqu’il devient à son tour aveugle vers 1895, il invente un appareil qui lui permet d’écrire, la feuille de papier se relevant à la fin de chaque ligne écrite.

Les Javal vivaient à Saint-Cloud, dans un domaine ayant appartenu aux comtes de Béarn. C’était une famille très riche. Mme Javal parlait souvent en allemand en raison de ses origines.

Louis Javal fut député de l’arrondissement de Sens (Yonne) de 1885 à 1889. Il siégea à gauche (non inscrit dans un parti). Il parla à la tribune de mesures à prendre pour éviter la dépopulation de la France, de loi militaire, des assurances pour les ouvriers contre les accidents.

Louis Javal est décédé le 20/1/1907 à Paris. Il repose dans la 7eme division sous un monument en forme de portique, décoré de motifs orientaux.

Crédit photos : Annie_photos (APPL 2008)