Navigation







Lors de la fête des associations 2007, nous avons rencontré cette association qui oeuvre pour la mémoire de ses 900 hommes martyrisés par les nazis. Dernier monument érigé au Père Lachaise, ce modeste monument n’en n’est que plus émouvant...

La stèle des Déportés du convoi 73

97eme division
vendredi 19 octobre 2007.
 

La Stèle du convoi 73

Le convoi 73, parti de Drancy le 15 mai 1944 en direction des pays Baltes, transportait 878 hommes, juifs, à qui on a fait croire qu’ils partaient travailler en Allemagne pour le compte de l’organisation Todt.

Le train comporte quinze wagons, après trois jours d’un voyage harassant, il fait une halte à Kaunas. Là, on débarque prés de six cent hommes au Fort N°9, ou fut, quelque temps avant, exterminée la communauté juive de l’endroit.

Tous les hommes du convoi 73 arrivés là, sont soit fusillés dans le fossé, soit meurent des traitements infâmes de leurs bourreaux. Il n’y eut que deux survivants, deux frères qui parvinrent à s’enfuir.

Les 300 hommes restants continuent vers l’Estonie. Le voyage dure deux jours, à l’arrivée, ils sont enfermés dans la prison de Tallin où ils subissent un sort épouvantable. A leur arrivée, les troupes soviétiques délivrent seulement 35 survivants, mais seulement 22 peuvent rentrer en France en 1945.

Au mois de novembre 2006, au cimetière du Père Lachaise, fut posé une stèle à leur mémoire sur le site des monuments à la Déportation, dans la 97e division, allée circulaire.

L’Association des Familles et Amis des déportés du convoi 73 , a pour but de faire connaître et préserver la mémoire de ces 900 martyrs.

Sources : Les familles et amis du convoi 73

Crédit photos : R. Dufour-Forrestier (APPL 15/03/2007 - Tous droits réservés)