Navigation







Cette fois ci, c’est un symbole chargé d’histoire et de haine qui est la cible de profanateurs imbéciles... Dans les années soixante-dix, (février 73) déjà, un symphatisant d’extréme droite, à la tête d’un commando nostalgique de l’état français, avait enlevé la dépouille du chef de Vichy. Aprés quelques jours et une conférence de presse, cet huluberlu indiquait l’endroit où il avait caché la dépouille du vainqueur de Verdun. Le président de la République de l’époque, Georges Pompidou, fit renvoyer le cercueil du Maréchal à l’Ile d’Yeu, recouvert du drapeau tricolore...

La tombe du Maréchal PETAIN vandalisée

A qui le tour ?
vendredi 21 septembre 2007.
 

La tombe du Maréchal Pétain vandalisée

PARIS (Reuters) - La tombe du maréchal Pétain, située sur l’Ile d’Yeu (Vendée), a été vandalisée dans la nuit de mardi à mercredi, annonce Le Parisien sur son site internet.

Une croix posée sur la tombe a été cassée et des décorations funéraires de tombes avoisinantes ont été jetées, précise le quotidien.

Le contenu d’une poubelle a été également renversé sur la tombe du maréchal à l’entrée du cimetière de Port-Joinville, où Philippe Pétain purgeait une peine de détention à perpétuité à sa mort, le 23 juillet 1951 à l’âge de 95 ans.

Sous le septennat de François Mitterrand, la tombe du maréchal a été fleurie pendant plusieurs années consécutives entre 1984 et 1992. Cette pratique a cessé après des protestations de la communauté juive, notamment.

Sources : REUTERS (19 septembre 2007)