Navigation







Pratiquement chaque mois, chaque semaine, un nouveau cas de profanation et de destruction fait la une des journaux... Le phénomène touche tous les pays, toutes les confessions, avec une tendance marquée en occident pour les sépultures juives ou musulmanes. Un signe des temps ?

Profanation d’un cimetière juif en république tchèque

Dimanche 29 juillet 2007
vendredi 17 août 2007.
 

Le cimetière de Pisek

Profanation d’un cimetière juif en République tchèque dimanche, 29 juillet 2007

Des vandales ont profané une vingtaine de tombes dans le cimetière juif de Pisek, une ville située au sud de la République tchèque, a annoncé vendredi la police locale, un peu plus de dix jours après les déprédations commises dans le cimetière juif de Bohumin.

Des pierres tombales de ce cimetière historique ont été brisées ou renversées, avec des dégâts évalués à plus de 60.000 couronnes (2.000 euros), selon la porte-parole de la police Hana Moltasova. A la mi-juillet, des vandales avaient endommagé 25 des 32 pierres tombales du cimetière juif de Bohumin, récemment rouvert après une reconstruction de six mois.

Le cimetière de Pisek, désaffecté depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, était quant à lui fermé au public. Ses tombes, dont les plus anciennes remontent à 1879, avaient été restaurées au début des années 90. L’an dernier, deux cimetières juifs ont été profanés en République tchèque à Zamberk et Olomouc, sans que les coupables ne soient arrêtés.

Sources : JOURNAL CHRETIEN juillet 2007 journal chrétien