Navigation







Musiciens - Chanteurs - Arts de la scène et du Music-Hall

KOVAL René (1885-1936)

89eme division
dimanche 5 août 2007.
 
Voici un artiste bien oublié, qui se souvient de René Koval ? il eut pourtant son heure de notoriété et fut l’interprête de bien des chansons qui nous trottent encore par la tête...

Toi et Moi...

René LARIVIERE (vrai patronyme de René KOVAL) voit le jour à Paris le 16 mai 1885. Il fit ses débuts dans les Cafés-Concerts forts en vogue à l’époque. Puis, à partir de 1925, il devient chanteur de revue et est interprète notamment dans Ciboulette de Reynaldo Hahn en 1923.

Dès 1925, il participe à une dizaine d’opérettes,tourne dans quelques films et enregistre plusieurs chansons dont "Pas sur la bouche" tirée de l’opérette du même nom et "C’est dégoûtant mais nécessaire".

On lui doit, en duo avec Pauline Carton cet immortel chef-d’oeuve (sic) "Sous les palétuviers" de l’opérette "Toi et moi".

Il fit partie de cette pléiade d’artistes qui a fait les beaux jours du music hall et de la scène des anés 20 et 30.

Son épouse, Gaby Benda (1888-1976), fit une carrière d’actrice de cinéma à l’époque du muet, il nous reste d’elle deux titres : La Chambre de la bonne (1918) et Ma Femme veut conduire (1914).

Elle fut également chanteuse et participa à plusieurs comédies et saynettes musicales.

René Koval est décédé le 17 août 1936. Il repose dans la 89e division avec son épouse sous une humble dalle.