Navigation







Poétes - Ecrivains - Littérateurs

SULLY PRUDHOMME René François Armand (1839-1907)

44ème division (1ere ligne, N, 13)
lundi 12 septembre 2005.
 

Ce poête est le premier auteur Français a avoir reçu le prix Nobel de littérature le 10 décembre 1901. René François Armand PRUDHOMME (son vrai nom) est né dans une famille aisée de commerçants le 16 mars 1839. Il suit une formation d’ingénieur et travaille au Creusot. Peu prédisposé par ce travail, c’est à Paris qu’il reprend ses études et se consacre au droit et à la philosophie. Aprés un stage rebutant chez un notaire, il abandonne tout pour se consacrer uniquement à la littérature. Ses moyens financiers personnels lui permettent d’envisager cette carrière en toute sérénité.

Son oeuvre, incomprise, est ardue, difficile et prosaïque. Leconte de Lisle le qualifie de médiocre élève. Il obtient un succés limité avec le Vase brisé une élégie de son premier ouvrage Stances et poêmes.

Sa poésie lui ouvre les portes de la Revue du Parnasse fondée par le même Leconte de Lisle. L’influence du Parnasse sera sensible dans ses oeuvres suivantes, comme les Epreuves (1866), les Solitudes (1869) et les Destins (1872). Il revient à ses débuts avec les Vaines tendresses.

Il s’enrôle dans la garde mobile pendant le siège de Paris, mais les privations et les conditions climatiques ont raison de sa santé et lui déclenchent une attaque de paralysie, dont les conséquences se ressentirent toute le restant de sa vie.

Cette période de son existence lui inspire un livre dont le titre est Impressions de guerre. Il publie ensuite plusieurs essais et des textes de philosophie pure. Parmi ses oeuvres les plus connues, citons le Prisme (1886) et la Révolte des fleurs (1886).

Sully Prudhomme est reçu à l’Académie Française en 1881. Il consacre le montant de son prix Nobel à la création d’un prix de poésie décerné sous l’égide de la Société gens de lettres. Il meurt à Châtenay-Malabris le 6 septembre 1907.

Sa sépulture fut bien longtemps laissée à l’abandon, elle a été restaurée il y a quelque temps et est ornée d’un cadre renfermant un de ses poêmes.

Sully-Prudhomme, biographie sur wikipédia

(APPL 2016)