Navigation







DJ techno - Techno music

SEXTOY (Delphine Palatsi) (1968-2002)

28eme division
vendredi 20 avril 2007.
 

L’une des premières DJ françaises

Delphine Palatsi voit le jour le 7 octobre 1968, à Saint-Mandé.

Aussi connue sous le pseudonyme de Sextoy, était une DJ française.

Delphine Palatsi a été l’une des premières DJ techno femme a s’imposer en France et sur la scène internationale.

Elle avait découvert la techno et la house lors d’un voyage à New York où elle avait entendu Junior Vasquez mixer au Tunnel, et c’est une fois revenue à Paris qu’elle découvrit les free party du Pont de Tolbiac.

Elle commença à mixer au début des années 90 dans un bar pour filles, Le Scandalo se trouvant rue keller à Paris, où la patronne Nicole, figure incontournable du milieu lesbien parisien, lui donna sa chance. Son nom de dj, Sextoy, était un clin d’oeil à l’aspect sexuel qui lui semblait faire défaut dans le monde de la techno parisienne et à ses protagonistes qu’elle trouvait dans l’ensemble "coincés de ce côté-là".

C’est en 1995, que sa carrière de DJ prit une envergure plus importante en réalisant, entre autres, la bande son d’un défilé Jean-Paul Gaultier et en mixant des sets éléctroniques sur l’antenne de Radio FG. Parallèlement elle mixa dans des clubs à l’étranger et en France, notamment dans celui qui deviendra Le Pulp, club lesbien parisien branché anciennement appelé L’Entracte et pour lequel elle suggéra ce nouveau nom.

En mai 1999, elle fonda avec la dj Jennifer Cardini le duo Pussy Killer, avec laquelle elle se produisit dans les clubs, et réalisa des titres pour la bande originale du film de Virginie Despentes Baise-moi.

Elle acquit alors une renommée très importante non seulement en raison de sa forte personnalité, de sa passion pour le tatouage et l’art corporel qui en faisait une œuvre d’art vivante mais surtout pour la « réconciliation » qu’elle offrait entre les fans du rock et les fans de techno, de par son ambition de faire de la musique électronique tout en ayant une attitude de rock star.

A la fin des années 90 et au début des années 2000, elle mixa dans des soirées de plus en plus prestigieuses, pour Louis Vuitton, le festival de Cannes, Baccarat, L’Oréal....

En 2001, elle mixa sur le parvis de l’hôtel de ville en robe Gucci face au maire de Paris, Bertrand Delanoë très impressionné, qui après son décès insistera pour qu’elle repose au Père Lachaise.

Peu avant son décès dans une maison de repos, dû vraisemblablement à un arrêt cardiaque dont la cause reste inconnue à ce jour, elle travaillait à un album avec DJ Chloé.Elle est décedée le 3 février 2002,à Nogent-sur-Marne.

La sépulture aujourd’hui et il y a 3 années...

DJ Sextoy - 2001

Crédit photos sépulture : Maryline H. (APPL 2011)