Navigation







Révolution - Empire - Restauration

PARE Jules-françois (1755-1819)

49eme division (1ere ligne)
mardi 3 avril 2007.
 

Ministre de l’Intérieur du Directoire

Jules François Paré est né à Rieux dans la Marne, le 11 août 1755.

Sous la Révolution, il est le camarade de Georges Jacques Danton au collège de Troyes, premier clerc de son étude à Paris, Jules François Paré obtient, grâce à l’appui de son employeur, un poste de commissaire départemental, puis devient secrétaire du conseil exécutif provisoire quand Georges Danton est appelé au ministère de la Justice.

Le 20 août 1793, il se voit confier le ministère de l’Intérieur en remplacement de Dominique Joseph Garat. Dénoncé comme un « nouveau Roland » par François-Nicolas Vincent et par Jacques René Hébert, comme « dantoniste » par Georges Couthon, il démissionne le 5 avril 1794, mais ne fut pas inquiété. Il échappe à la guillotine qui attend son protecteur.

Il vit désormais à l’écart après avoir occupé sous le Directoire des fonctions de commissaire du gouvernement dans la Seine et d’administrateur des hôpitaux militaires.Sous le Consulat et le Premier Empire, il ne joue qu’un rôle effacé.

Sous le Premier Empire, il vécut dans sa petite propriété de Champagne.

Il est décédé à Rieux, le 29 juillet 1819.Il repose dans la 49e division.