Navigation







Médecins - Chirurgiens - Hommes de l’Art

HALLE Jean Noël (1754-1822)

10eme division
lundi 2 avril 2007.
 

Médecin, défenseur de Lavoisier

Jean Noël Hallé est un médecin français, né le 2 janvier 1754 à Paris et mort le 11 février 1822 dans cette même ville.

Il était fils d’un peintre distingué, Noël Hallé, surintendant des tapisseries de la Couronne.

Il devient docteur en médecine en 1770 et enseigne plus tard à la Sorbonne.

Il est nommé professeur au Collège de France en 1794.

Il fut successivement professeur de physique médicale et d’hygiène à l’Ecole de santé, professeur au Collège de France et à la Faculté de médecine, 1er médecin de Napoléon Ier, puis de Monsieur, après la Restauration. II était membre de l’Académie de Médecine et de l’Institut.

C’est Halle qui a créé en France l’enseignement de l’hygiène. Membre de l’Académie des sciences, il la préside en 1813.

Il nous a laissé :

-   Recherches sur le méphitisme des fosses d’aisances, 1785 ;
-   Traité d’hygiène, 1806 ;
-   Histoire de plusieurs vaccinations, 1806 ;
-   des articles d’hygiène dans l’Encyclopédie et dans le Dictionnaire des Sciences médicales ;
-   une édition des OEuvres complètes de Tissot, 1809-1813, 11 volumes, in-8.

Il travailla beaucoup au Codex nubile en 1818. Il est l’éditeur du premier volume du Codex medicamentarius. Il étudie les effets du camphre, le cancer du sein, l’hygiène ; il est l’un des promoteurs de la vaccination. C’est lui qui défend Antoine Lavoisier (1743-1794) à son procès devant la Convention.

Ce médecin ne se faisait pas moins remarquer par ses sentiments religieux et son indépendance que par son instruction médicale. Son Éloge a été prononcé, à l’Institut, par Cuvier, et à l’Académie de Médecine, par Dubois (d’Amiens).

Sources : Les médecins français (1878) et divers.