Navigation







Médecins - Chirurgiens - Hommes de l’art

TROUSSEAU Armand (1801-1867)

40ème division (1ere ligne, O, 29)
mardi 13 septembre 2005.
 

Médecin et maître d’études

Armand Trousseau est né le 14 octobre 1801 à Tours (Indre et Loire). Il commence ses études dans sa ville natale sous la tutelle de P.F. Bretonneau, avec qui il a été éduqué sur les méthodes d’observation clinique à l’hopital général. Il devient docteur en médecine en 1825. En 1827, il est agrégé à la faculté de médecine de l’Université de Paris. L’année suivante, le gouvernement le charge d’évaluer les ravages épidermiques dans le sud de la France. Trousseau est dépéché à Gibraltar par le comité de recherche sur la fièvre jaune, afin d’examiner les malades. Il devient médecin des hopitaux en 1830, et obtient en 1832 une place au bureau central de la Santé Publique. Il continue sa formation avec Joseph Claude Anthelme Récamier à l’Hotel Dieu.

En 1837 il reçoit un prix honorifique pour ses travaux à cet hopital. Il reçoit deux années plus tard la chaire en thérapie et en pharmacologie par la faculté de Paris, puis est transféré à l’hopital Saint-Antoine la même année. Il devient membre de la faculté de médecine en 1850.

Il fut le rédacteur du Journal des connaissances médico-chirurgicales, et fut le premier a appliquer la trachéotomie. Ses observations cliniques furent éditées à maintes reprises, la premiere édition datant de 1861. Son nom fut donné à une contracture de la main qu’il décrivit en 1861, ainsi qu’à un célèbre hôpital parisien. Ami de Victor Hugo et de bien d’autres, il eut un renom considérable en son temps. Il est mort le 27 juin 1867.