Navigation







Cinéma - télé visin - audio visuel

CHRISTIAN JAQUE (1904-1994)

85eme division
vendredi 23 février 2007.
 

Cinéaste, réalisateur

Christian-Jaque, de son vrai nom Christian Maudet, voit le jour le 4 août 1904 à Paris. C’était un scénariste et réalisateur français de cinéma. Il eut six femmes dont Simone Renant, Renée Faure et Martine Carol.

Vers 1950, alors qu’il était au sommet de sa carrière, on surnommait Christian-Jaque le " Cecil B. DeMille français ", à la fois pour le luxe de ses productions et pour la diversité de ses centres d’intérêt.

Christian-Jaque fut d’abord dessinateur d’affiches pour la compagnie américaine First National. Il s’engagea dans la Résistance vers la fin de la seconde guerre mondiale.

Sa carrière fut trés riche, on lui doit : le Bidon d’or et Adhémar Lampiot (1932),Ca colle (1933),Le père Lampion (1934), Compartiment de dames seules (1934), Voyage d’agrément, Sous la griffe, La sonnette d’alarme, Sacré Léonce et La Famille Pont-Biquet (1935), Un de la Légion, Rogolboche,Monsieur Personne, La Maison d’en face, Josette et L’école des journalistes (1936), François Ier, Les Perles de la couronne, Les Pirates du rail, Les Dégourdis de la 11e, A Venise une nuit (1937), Les Disparus de Saint Agil, Ernest le rebelle, Raphaël le tatoué (1938), Le Grand élan (1939), L’Enfer des anges, Premier bal, L’Assassinat du Père noël (1941), La Symphonie fantastique (1942),Voyage sans espoir (1943).

Aprés la Seconde Guerre mondiale, il a réalisé : Carmen, Boule de suif, Sortilèges (1945),Le Revenant (1946), La Chartreuse de Parme, D’Homme à hommes (1948), Singoalla (1949), Souvenirs perdus (1950), Barbe-bleue (1951), Fanfan la Tulipe et Adorables créatures (1952), Lucrèce Borgia (1953), destinées, Madame du Barry (1954), Nana (1955), Si tous les gars du monde (1956), Nathalie (1957), La loi c’est la loi (1958), Babette s’en va-t-en guerre (1959), La Française et l’amour (1960), Madame Sans-Gêne, Les Bonnes causes (1962), La Tulipe noire, Le Repas des fauves, Le Gentleman de Cocody (1964), Guerre secrète et La Fabuleuse aventure de Marco polo (1965),Le Saint prend l’affut, La Seconde vérité (1966), Les Amours de lady Hamilton (1968), S.O.S fréquence 17 (1969), Omer Pacha, Don Camillo et les contestataires (1970), Les pétroleuses (1971), Les Evasions célèbres, série télévisée (1972), Arpad, série TV (1973), a vous de jouer milord, TV (1974), Jo Gaillard, Docteur justice, séries TV (1975), La vie Parisienne (1977), Opération trafics, série TV (1980),L’Homme de Suez, TV (1984), La Nouvelle malle des Indes, TV (1985), Carné, l’homme à la caméra (1985).

1981 : S.A.R.L. ou société amoureuse à responsabilité limitée, téléfilm OU feuilleton télévisé 1984 : l’Homme de Suez, feuilleton télévisé 1985 : la Nouvelle Malle des Indes, feuilleton télévisé (+ scénariste) 1985 : Carné, l’homme à la caméra, portrait de Marcel Carné

Christian-Jaque s’est éteint le 8 juillet 1994 à Boulogne-Billancourt. Il repose dans la 85e division.