Navigation







Commune de Paris (26 mars - 28 mai 1871)

FRANKEL Léo (1844-1896)

96eme division (cénotaphe)
jeudi 22 février 2007.
 

Membre de la Commune

Léo Frankel est né le 25 février 1844, à Ujlak, Óbuda. C’était un révolutionnaire communiste d’origine hongroise. Il a exercé en tant qu’orfèvre. Léo Frankel est allé pour la première fois travailler en Allemagne en 1861.

Il s’établit en France en 1867, pour rapporter pour le journal Volksstimme de Vienne, Autriche. À Paris il a participé au travail de la premiere internationale. Arrêté pour son activité politique, il a été libéré par la révolution le 4 septembre, 1870.

Le 26 mars, 1871 il a été élu en tant que membre de la commune de Paris. Aprés la défaite de la commune, blessé lors de la défense de Paris, le révolutionnaire a échappé à la mort imminente et fuit en Suisse. En 1871 il s’établit à Londres, où il rejoint la direction de la premiere internationale.

Il a été extradé en Hongrie par la police autrichienne en 1876. il était activiste de l’organisation du mouvement ouvrier hongrois, il a édité l’Arbeiter de langue allemande Wochen-Chronik et a fondé le Parti hongrois du Général Workers (1880).

Il est condamné et envoyé à la prison pour une année et demie pouri infraction à la loi de surveillance de la presse en 1881. A sa libération, il a émigre de nouveau en France.

Il est mort à Londres le 29 mars 1896.

2 avril 1896 : inhumation de Leó Frankel enveloppé dans un drapeau rouge.

1968 : Transfert de ses restes à Budapest.

Un obélisque de commémoration (cénotaphe) a été érigé pour lui dans le cimetière du Père Lachaise à Paris dans la 96e division.

Sources :Jules Moiroux (1908) Le cimetière du Père-Lachaise, p. 163

Raoul Dubois (1991) À l’assaut du ciel : La Commune racontée, p. 260 (1979) The Great Soviet Encyclopedia

Photos : Pierre-Yves Beaudoin (2017)

(APPL 2017)