Navigation







IIe République - Second Empire - IIIe République

AMET Charles, vice amiral (1824-1902) (89)

89eme division (1ere ligne, E, 21)
lundi 19 février 2007.
 

Vice amiral

Charles Victor Eugène AMET, voit le jour le 11 novembre 1824. Ce grand marin fut admis à l’école navale en 1840,il est Aspirant en 1842 et Enseigne de vaisseau en 1846.

Il est nommé Lieutenant de vaisseau en 1854. Durant la campagne de Crimée, il est détaché au siège de Sébastopol où il est blessé et décoré de la légion d’honneur. Nommé officier commandant la batterie numéro 2, il recoit la rosette d’officier en 1855. Durant les opérations de rappatriement, il prend le commandement de la frégate Algérie dont le commandant est atteint du typhus.

En 1858 il est commandant en second de la corvette Du Chayla. Il participe à l’expédition de Chine en y convoyant le baron Gros, Ambassadeur de France et à la prise de Bien Hoa.

Capitaine de Frégate en 1862, il commande le Régent. En 1863, il est nommé commandant en second de la frégate à vapeur Thémis, et il accompagne à Vera Cruz l’Archiduc Maximilien qui va occuper le trone impérial du Méxique.

En 1865 il reçoit le commandement de la corvette à vapeur Laplace il participe à l’expédition de Corée. Il préside ensuite la commission internationale au japon chargée de déterminer l’emplacement des phares. Il retourne en France en passant par Tahiti et la Nouvelle calédonie et rentre au pays après une campagne de quatre ans.

Il est promu Capitaine de Vaisseau le 12 mars 1870. Il est appelé durant le siège de Paris au commandement supérieur du fort de Montrouge. Il se distingue pour sa conduite durant le siège qui est violemment bombardé du 5 au 26 janvier 1871. Réduit à l’état de ruine, la garnison du fort tient encore la place à la capitulation de Paris. Amet et est mis à l’ordre du jour de l’armée.

Il devient Commandeur de la Légion d’Honneur en janvier 1871.

Il est fait Contre Amiral en août 1875.

Il devient Vice Amiral en décembre 1881, il prend le commandement de l’escadre de méditerrannée de 1887 à 1888.

Le contre amiral Amet est décédé en fevrier 1902. Il repose dans la 89eme division.

Sources :Dictionnaires des généraux et amiraux français et divers.