Navigation







Révolution - Ier Empire - Restauration

ALBIGNAC Maurice François, lieutenant général comte d’ (1775-1824) (23)

23eme division (5eme ligne, P, 18)
lundi 19 février 2007.
 

Lieutenant général, comte

Le comte Philippe François Maurice de Rivet d’Albignac, également comte de Ried, voit le jour le 25 juillet 1775 à Millau dans l’Aveyron. Militaire de la Révolution, dans les rangs de l’émigration.

Fils du vicomte Claude François d’Albignac, il fut page du roi Louis XVI, puis il émigra en 1791. Il devint lieutenant et aide de camp de son grand-oncle, le comte de Montboissier, à l’armée des Princes en 1792, puis il servit dans les régiments de Choiseul et de Salm au service de l’Autriche, puis de l’Angleterre de 1793 à 1795.

Sous le Consulat, il entre au service de Jérôme Bonaparte, Roi de Westphalie et devient l’un de ses aides de camp et Grand-ecuyer,avant de se brouiller avec lui, puis Ministre de la Guerre. Il devient Baron de Ride.

Rentré en France en 1800, il devint, le 29 octobre 1806, gendarme d’ordonnance, et servit à la Grande Armée de 1806 à 1807. Il fut membre du Conseil de la guerre.

Il était Commandeur de la couronne de Wesphalie, commandeur de la Légion d’Honneur et commandeur de l’Ordre royal de Saint Louis.

En 1813, il est Commandant du Gard. En 1814, il rejoint Louis XVIII à Gand en Belgique.

Au retour des Bourbons, il devient Secrétaire Général du Département de la Guerre, puis Commandant de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr.

le général comte d’Albignac est mort le 31 janvier 1824 à Montpellier, il est inhumé dans la 23e division.