Navigation







IIe République - Second Empire - IIIe République

SERRE DE RIVIERE Raymond, général (1815-1895)

95eme division (4eme ligne, J, 30)
dimanche 18 février 2007.
 

Général de division

Raymond Séré de Rivières voit le jour à Albi dans leTarn, le 20 mai 1815. Il entre à l’école polytechnique à l’âge de 20 ans avant de rejoindre l’école d’application de l’artillerie et du Génie de Metz d’où il sort deux ans plus tard avec le grade de Sous Lieutenant.

Après un séjour en Algérie (1841-1842), à l’issu duquel il est nommé capitaine, il est envoyé à Toulon en 1843 où il fait la connaissance de la fille du Maire de la ville, Honorine Garnier qu’il épouse en septembre 1847.

En 1859, il participe à la guerre d’Italie en tant que Chef de Bataillon sous les ordres du général Bazaine, il est blessé à la jambe gauche au combat de Mélégnano ce qui lui vaut la croix d’officier de la légion d’honneur au mois de juin 1859.

De retour en France, il occupe des postes de plus en plus importants notamment à Metz où comme Commandant du Génie, il fait construire vers 1864 quatre forts détachés.

Au cours de la guerre de 1870, son rôle fut des plus limité, et, en 1871, c’est en tant que Commandant du Génie du IIeme corps de l’armée de Versailles, qu’il dirige la reprise des forts de Vanves et d’Issy tenus par les Fédérés de la "commune" puis, malgré ses réticences il est chargé de l’instruction du procès du maréchal Bazaine.

Nommé secrétaire du comité de défense chargé de réorganiser les défenses de la France, il propose au travers de plusieurs mémoires, un nouveau système fortifié, lequel amènera à construire entre 1874 et 1885 quelques 400 ouvrages sur tout le territoire.

En janvier 1880, suite à une polémique lancée à l’encontre des services du Génie, il est relevé de ses fonctions.

le général Séré de Rivières s’éteint à Paris, le 16 février 1895, il repose dans la 95e division.