Navigation







Aréostiers - Aviateurs -

MORANE Léon (1885-1918) et Robert (1886-1968) aviateurs

2eme division
jeudi 15 février 2007.
 

Pionniers de l’aviation et industriels

Léon Morane naît le 11 avril 1885 et son frère Robert-Charles le 10 mars 1886, tous les deux à Paris. Dès 1898, Léon se passionne pour la technique. Il construit un tricycle équipé d’un moteur de 1,75 CV et qui traîne une petite charrette dans laquelle est assis son jeune frère. Il connaît la célébrité en tant que pilote.

Le 19 avril 1910, il obtient le brevet de pilote n° 54 et établit un mois plus tard seulement, sur Blériot, un record mondial de vitesse avec 108 km/h. Le 3 septembre, à Trouville, il bat également le record d’altitude en montant à 2584 m.

Lors de la course du trophée Michelin (Paris - Puyde- Dôme), les deux frères s’écrasent avec leur Blériot biplace le 5 octobre 1910 peu après leur décollage d’Issy-les-Moulineaux. Ils en réchappent malgré de graves blessures.

Pendant sa convalescence à l’hôpital, Léon Morane reçoit la visite d’un ami d’enfance, Raymond Saulnier, avec qui il crée la Société Morane-Saulnier le 10 octobre 1911.

Robert en est le premier pilote d’essai. Robert fonde aussi la Compagnie des Messageries Aériennes à Villacoublay et la célèbre école de pilotage Morane-Saulnier.

Léon Morane meurt le 9 octobre 1918, son frère Robert lui survit jusqu’au 28 août 1968.Ils reposent tous deux dans la deuxième division.