Navigation







Révolution - Empire - Restauration - Monarchie de juillet - Second Empire - IIIeme République

MARCHAND Louis-Joseph, comte (1791-1876)

26ème division (4eme ligne, R, 23)
mardi 13 septembre 2005.
 

L’ELOGE DE LA FIDELITE

Né le 28 mars 1791 à Paris, fils de la première berceuse du Roi de Rome, il devint premier valet de chambre de l’Empereur Napoléon aprés la démission de Constant en 1814. D’une fidélité sans égale, il suivit l’empereur dans son premier exil à l’ile d’Elbe, et resta par la suite attaché à son maître.

Sa présence discrète fut trés appréciée par Napoléon qui écrivit dans son testament " les services qu’il m’a rendus sont ceux d’un ami". Il en fit un de ses exécuteurs testamentaires avec les comtes Bertrand et Montholon. A son retour en Europe, Marchand épousa la fille d’un général de l’Empire, le comte Brayer.

Napoléon III confirma en 1868 son titre de noblesse selon le voeu de son oncle.

Il mourut à Trouville le 19 juin 1876.