Navigation







Photographes - Cinéastes - Arts de l’image et de la photo

HENRI Florence (1895-1982)

87eme division (columbarium)
lundi 12 février 2007.
 

Photographe, proche du cubisme

Florence Henri a vu le jour à New York en 1895.

Elle fut influencée par le Bauhaus et étudia avec Lazlo Moholy-Nagy et Josef Albers.

Elle a également étudié la peinture avec Ferdinand Leger. À Paris elle est devenue portraitiste et photographe dans la publicité.

Ses photographies reflètent l’influence du cubisme, à l’aide souvent des miroirs pour produire les images qui sont réduites en fragments et dans l’espace ambigus.

Comme d’autres « nouveaux photographes » de l’époque, elle s’est également servie des points de vue peu communs, tels que son image regardant vers le bas du pont de transporteur à Marseille. Elle a également travaillé le sujet des images par Herbert Bayer, Germain Krull et d’autres.

Le travail photographique de Florence Henri s’étend de 1927 à 1940, la période de l’entre-deux-guerres où les femmes photographes prennent une place d’importance dans le monde artistique. Cette photographe est représentative d’une époque et, en même temps, unique en son genre. Son travail connaît un succès immédiat dès 1929 en proposant une vision des différentes facettes de la femme. Elle a recueilli quatre types d’images de femmes : des portraits, dont quelques artistes d’avant-garde comme Sonia Delaunay ou Nelly van Doesburg, des nus, des autoportraits et des " paysannes ". Figurant parmi ses œuvres les plus célèbres, ses autoportraits sont un manifeste de son image, à la fois de femme et d’artiste de la Nouvelle Vision, et peuvent être rapprochés des portraits de Florence Henri faits par d’autres artistes.

Toutes ces photographies représentent quantitativement une grande partie de son travail et donnent une idée de la technique utilisée par Florence Henri pour ses prises de vue. Ces images permettent d’aborder l’étude de l’œuvre photographique de Florence Henri dans son contexte et de la comparer à d’autres photographes de son temps.

Florence Henri est décédée à Compiègne en 1982. Elle repose dans la 87e division (columbarium), case 6971.