Navigation







Arts de la table - Métiers de bouche - Cuisiniers

BEAUVILLIERS Antoine (1754-1817)

26eme division (1ere ligne, R, 21)
samedi 10 février 2007.
 

Cuisinier, créateur du premier restaurant

En 1782, Antoine Beauvilliers, né en 1754, ancien chef de cuisine du prince de condé et futur officier de bouche de Louis XVIII, ouvrit ce qui est considéré par la profession comme le premier restaurant, La Grande Taverne de Londres, rue de Richelieu.

Cette reconnaissance de la profession est sans doute due au fait que Beauvillier a su transposer la cuisine et les manières des grandes maisons à des établissements payants.

C’est le premier véritable grand restaurant de Paris, salles décorées, salons élégants, service parfait et surtout une cuisine exquise et une cave admirable.

Brillat-Savarin qui fût un de ses clients nous raconte que Beauvilliers « fût un des premiers à avoir un salon élégant, des garçons bien mis, un caveau soigné comme une cuisine. »

Doté d’une excellente mémoire, il est capable de reconnaitre ses convives et de guider leur choix. Il a été l’officier de bouche du comte de Provence et reçoit donc ses clients avec l’épée au côté et en uniforme d’officier de bouche de réserve.

A la révolution, il sera emprisonné, libéré, il rouvrira un autre restaurant, « la Taverne de Londres ». Le premier ayant été confisqué. A la révolution, les cuisiniers qui travaillaient pour les nobles ou les aristocrates, sont menacés, ils n’ont alors d’autre choix que de s’exiler ou d’ouvrir leur propre restaurant.

Il restera pendant plus de vingt ans sans rival auprès de la haute société parisienne.

En 1814, il écrit "L’art du cuisinier", où il traite de la cuisine, de l’ordonnance des mets et du service. Il collabore aussi, avec Carême, à la rédaction de "La cuisine ordinaire".

Il meurt en 1817.

Son nom désigne aujourd’hui une garniture pour grosse pièces de boucherie braisées, composée de cromesquis aux épinards, de tomates farcies de purée de cervelle et gratinées et de salsifis sautés au beurre.

Antoine Beauvilliers repose dans la 26e division.

Antoine BEAUVILLIERS est décédé le 30 janvier 1817 à l’âge de 60 ans.

Inscription :

"Aux mânes de mon épouse Marie Elisabeth René Françoise CHERON femme GAUTHIER.

Ravie à ses parents et à ses amis le 7 juin 1820 à l’âge de 39 ans. Elle fut pendant 9 années mon bien le plus précieux, le souvenir de ses vertus et l’espoir de partager sa dernière demeure font à jamais le charme de mon existence."

concession à perpétuité

Sources : Wikipédia/wikimédia Commons (APPL 2016)