Navigation







Ecrivain - Romancier - Poète

ARON Jean Paul, écrivain (1925-1989) (87)

87eme division (Columbarium- Case 791)
vendredi 9 février 2007.
 

Ecrivain et chercheur

Jean Paul Aron est né en 1925. C’est le neveu de Raymond Aron. Il a travaillé sur la biologie au début du XXe siècle en France, comme chercheur au CNRS, puis à l’école des hautes études en sciences sociales. Il y fut directeur d’études à partir de 1977.

Ecrivain et universitaire, il écrivit dans des magazines, notamment Le Nouvel Observateur. Il était agrégé de philosophie et scientifique. Il a publié deux études historiques sur l’alimentation, Essai sur la sensibilité alimentaire à Paris au XXe siècle (Armand Colin, éditeur, 1967) et le Mangeur du XXe siècle (Laffont, 1973).

On lui doit également une Anthropologie du conscrit français (1972), avec Emmanuel Le Roy Ladurie. Il nous laisse une étude sur l’institution littéraire, Qu’est-ce que la culture française ? (1975), et un essai sur la répression sexuelle, Le Pénis et la démoralisation de l’Occident (1978).

On lui doit deux romans : La Retenue (1962, et Point mort (1964). Ainsi que trois œuvres pour le théâtre : Le Bureau, Fleurets mouchetés (1970) et Les Voisines (1980).

Jean Paul Aron, atteint du sida, a été l’un des premiers à révéler sa maladie dans la presse et les médias. Il s’est éteint en 1989, il repose dans la 87e division (columbarium), case 791.