Navigation







Commune de Paris (26 mars- 28 mai 1871)

EUDES Emile, général de la Commune (1843-1888)

91eme division (1ere ligne, K, 21)
mardi 6 février 2007.
 

Général de la Commune

Emile Eudes, plus connu sous le nom de général Eudes, voit le jour à Roncey dans la Manche, le 12 septembre 1843.

Il fait ses études à Saint Lô, puis gagne la capitale où il devient étudiant en pharmacie.

Il fréquente les milieux révolutionnaires, se définissant comme blanquiste libre-penseur et anticlérical engagé. Pendant quelque temps, il tient une librairie.

Il devient le gérant de La Libre pensée et est affilié à la Franc-maçonnerie. Il participe aux activités des milieux Blanquiste.

Eudes, l’étudiant intellectuel, sut traduire sa pensée et ses plans en engagement personnel. Il l’a payé par la prison à plusieurs reprises et par une vie de révolutionnaire sous surveillance constante, aussi bien d’ailleurs par les polices républicaines que par celles du Second Empire.

Lors de l’inssurection de la Commune, Eudes devient membre du Comité de Salut public. Il est nommé général et mène les fédérés au combat.

Emile Eudes, révolutionnaire devenu général grâce à ses qualités de courage et son sens de l’organisation, participa aux évènements tragiques de la Commune, avec un sens rare de l’engagement personnel.

Il est décédé le 5 août 1888, suite à une rupture d’anévrisme alors qu’il prononce un discours d’une rare violence à la salle Faviè.

Il repose dans la 91e division, 1ere ligne, dans une concession gratuite par arrêté préfectoral en date du 16 mars 1889.

Le buste sur sa tombe est l’oeuvre de Tony Noël.